Logo Vialala

Vivre le rêve américain en Californie

Image principale de la page Vivre le rêve américain en Californie

Vous avez aimé regarder Big Littles Lies avec Jennifer Aniston, Reese Witherspoon, Nicole Kidman et Zoe Kravitz ? Vous avez été happé par l’atmosphère du littoral exposé au vent, ses falaises à pic, ses lames et ses embruns ? La petite station de la côte pacifique se prêtait particulièrement bien au mystère qui entoure cette série américaine. Néanmoins la Californie ne se limite pas à ses bords de mer, elle comporte également le Parc National de Yosemite avec ses séquoias géants, et le désert des Mojaves, des incontournables aux Etats-Unis

San Francisco

De loin, se dessinent les collines de Twin Peaks. D’ailleurs vous pourriez bien mettre à mal l’embrayage de votre voiture de location en arpentant les 8 lacets de Lombard Street ! C’est pourquoi préférez les cable cars, ces trams en bois qui sillonnent par exemple Powell-Mason et Powell-Hyde d’autant qu’ils possèdent une plateforme extérieure. Vous passez devant les painted ladies, les maisons victoriennes aux couleurs bigarrées qui figurent sur les magnets.

Afin de vous préparer à votre visite à la prison inviolable d’Alcatraz, vous pourriez visionner The Rock que Sean Connery a magnifiquement interprété.

Une excursion en bateau depuis le Pier 33 vous emmène à la rencontre d’Al Capone et de l’homme-oiseau. Car il s’agit bien de l’art de l’évasion au sein de cette prison réputée inviolable qui a fermé ses portes en 1971. A Fisherman's wharf, vous déambulez et vous en profitez pour louer un vélo électrique et franchissez le Golden Gate.

Sur l’autre rive, Sausalito, un ancien port de pêche pris d’assaut par les hippies dans les années 60, vous attend. Sinon gagnez China Town pour déguster des dumplings authentiques. Si la taille de ce quartier vous impressionne, c’est que vous êtes en présence de la plus grande communauté chinoise en dehors d’Asie et la plus ancienne de toutes. A Golden Gate Park, vous vous délassez au pied d’un moulin à vent hollandais ou face à un troupeau de buffles. Ce havre de paix s’avère un excellent choix pour s’offrir un pique-nique improvisé.

Au sud de San Francisco, Monterey

Comme je le mentionnais plus tôt, certaines petites stations de la côte Pacifique ont inspiré les scénaristes. Ainsi la mairie de Monterey, un bâtiment impeccable fait de briques blanches et remontant à 1840 apparaît dans la série Big Little Lies. Déjà le célèbre auteur américain Steinbeck qui a su dépeindre la Grande Dépression avait situé certains de ses romans ici. C’est à Monterey, ancienne ville de l’industrie sardinière que les Who se produisirent pour la première fois. Pour terminer, Monterey abrite un aquarium très réputé.

Carmel by-the-Sea

Non loin de Monterey se trouve Carmel parfaitement instagrammable tant elle est pittoresque. Un explorateur espagnol (Vizcaino) aurait jeté l’ancre face à ce bout de terre et des frères Carmélites fondé une mission sur place (Borromeo Mission). Avec ses cyprès et ses maisons en bois, la petite cité devient un lieu de villégiature. Elle séduit des artistes tels que Jack London tout en gardant son atmosphère d’antan malgré l’affluence. En 1986, c’est Clint Eastwood, l’un de ses résidents qui en devient le maire !

Santa Monica

A quelques encablures de LA, voici la plage de Santa Monica, un lieu idéal pour s’offrir une balade. Au total, ce sont plus de 2000 pierres blanches qui jonchent ce littoral époustouflant. On y dispute un tournoi international d’échecs et si vous êtes amateur, vous avez toujours rêvé de jouer sur un échiquier géant vraies personnes remplacer les pièces. Eh bien, voilà qui est possible ! La plage est scindée en deux et la jetée du milieu n’est autre que la fin de la mythique route 66. Le saviez-vous ? Cette plage est surnommée Negro Beach car elle accueillait les gens de couleur.

Venice Beach

Non, il ne s’agit pas du titre d’une chanson de Lana del Rey ! La station proche de Santa Monica fut le point de rencontre des créateurs dans les années 50-60. Fondée par Abbot Kinney au début du XXème siècle, elle reprend le système des canaux de Venise. Elle est plébiscitée par les stars depuis Jim Morrison jusqu’à Julia Roberts en passant par Dennis Hopper ou Matt Groening à l’origine des Simpson. Nombreux sont les sportifs à s’y entraîner par exemple sur Muscle Beach. La NBA viendrait repérer sur place ses futurs joueurs de basket …

San Diego

Cette ville a le mérite de remplir toutes les attentes de visiteurs très divers. D’une part, elle fait partie de l’immense parc de Balboa et comporte un célébrissime zoo. D’autre part, elle regorge de galeries d’art. Les fans de vie nocturne trouveront leur bonheur, quant à eux, à Gaslamp Quarter. S’y côtoient plus de 150 tavernes servant de la bière. Il faut dire que le Mexique se trouve aux portes de San Diego. Ceci se reflète dans la culture cali-baja aussi bien dans l’architecture, que la gastronomie ou les arts.

En outre, elle dispose d’une flotte navale en service à l’image du USS Midway. Ce porte-avion est, chose peu courante, ouvert au public. De manière générale, San Diego possède une “culture de la plage”. En effet, ses côtes sont agrémentées de sentiers de randonnée. Que vous préfériez les sports aquatiques ne pose pas problème puisque vous pouvez pratiquer le kayak ou le surf sur le site extraordinaire de La Jolla. A la recherche d’un show à l’américaine ? Rendez-vous à Sea World pour voir un spectacle de dauphins renversant.

Los Angeles ou la cité des anges

Tentaculaire, voici un adjectif qui colle bien à ville de cinéma. Le Walk of Fame est cette avenue jalonnée de plus de 2500 étoiles de célébrité. L’histoire commence en 1958 et vous serez surpris en reconnaissant peu d’artistes : David Bowie, Buzz Aldrin, Mohammed Ali, des Beatles, de Sarah Bernhardt ou de Charles Aznavour. C’est que les “stars” récompensent principalement ceux ayant promu la culture américaine que vous connaissez moins.

Vous ne pouvez faire l’économie d’une visite des studios Universal inclus dans un parc à thème avec des manèges insensés ! Optez pour le World Famous Studio Tour et visitez les backlots ou décors extérieurs. Vivez le grand frisson à l’occasion d’une course-poursuite endiablée grâce à l’attraction Fast and Furious. Ressentez les effets spéciaux de la Guerre des Mondes et tentez l’expérience en 3D sur King Kong. Le Wizarding World of Harry Potter vous fera visiter le château de Poudlard et vous vous immergez dans Walking Dead ou vous vous transformez en Minion…

Los Angeles est aussi le point de départ idéal pour un roadtrip en Californie.

Parc National de Yosemite

Ce fut un vagabond, John Muir qui fonda ce parc que le Congrès reconnut dès 1890. Yosemite figure sur la liste des sites appartenant au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Qu’est-ce qui le rend célèbre ? Probablement les clichés en noir et blanc de Ansel Adams qui photographia les sommets de la Sierra Nevada. Si vous vous y rendez, ne manquez pas le Voile de la Mariée et les falaises de Half Dome ou El Capitan. A ce propos, ce lieu vous semblera familier si vous êtes fan de Star Trek. En effet, une scène de l’épisode 5 y est tournée, vous souvenez-vous de laquelle ?

We wish you a pleasant journey !