Logo Vialala

Les multiples facettes de l'Italie

Image principale de la page Les multiples facettes de l'Italie

Florence, terre de génies

Le Duomo souvent considéré comme l’emblème de la ville et de la Renaissance a nécessité, tenez-vous bien, 16 ans de travail et 4 millions de briques. Ce monument au plan octogonal est flanqué de 3 portes de bronze. En son sein on retrouve l’emploi du marbre et de la mosaïque.

Gravir les 400 marches du campanile à l’architecture gothique c’est se hisser au niveau des cloches à quelque 84 m au-dessus du sol. Alors vous jouissez d’une vue imprenable sur la ville. Son utilité outre le tintement de ses cloches ? Appeler les fidèles à la prière !

La Galerie des Offices, l'œuvre du Grand Duc de Toscane et mécène Côme de Médicis. Le pacte voulut qu’il légua ses œuvres à l’Etat à sa mort. Les collections s’étalent du Moyen Age à la Renaissance et parmi les artistes représentés, vous trouverez Giotto, Lippi, Raphaël ou Le Caravage... A ne pas manquer : l’Adoration des Mages de Vinci ou la Naissance du Printemps de Botticelli !

Palazzo Vecchio, le siège de la république. Je me souviens avoir assisté à un événement organisé en l’honneur du maire et chrétien démocrate, Matteo Renzi, alors que je visitais les lieux. Si le Duomo peut être taxé de centre religieux, voici le centre névralgique de la politique. Situé sur la Piazza della Signoria, il se dresse majestueusement et il est couronné par des créneaux.

Santa Croce pour les sépultures. Peut-on imaginer plus grande concentration de génies qu’au sein de ce bâtiment à la façade néo-gothique ? Vous y croiserez le cénotaphe de Dante, les tombes de Machiavel, Galilée, Vasari ou Rossini. Les cloîtres sont de toute beauté et les chapelles abritent les fresques de Giotto. De surcroît, vous remarquerez une relique, laquelle ? La ceinture de saint François d’Assise.

Le Ponte Vecchio. Cette galerie marchande remontant au XIVème siècle est un pont couvert au-dessus de l’Arno. Son existence tient au fait que Hitler ne le fit pas pilonner en 1944. A ce propos il s’y rendit pour rencontrer Mussolini en 1939 ! S’y mêlent de nos jours des échoppes vendant des objets de joaillerie ou d’orfèvrerie alors qu’à l’origine s’y trouvaient des tripiers.

Découvrez des Travel Planners spécialistes de l'Italie ! 

La Rome Antique

Rien n’est plus spectaculaire que le Colisée illuminé de nuit, on comprend pourquoi ce monument qui remonte à 80 après J.C. est aussi le plus visité. Le chef d'œuvre inachevé est un amphithéâtre ovoïde accueillant 50000 spectateurs. Il est même représenté sur les pièces de monnaie de 5 centimes ! Pourtant savez-vous qu’on y disputait également les naumachies ces combats de joutes ? A cet effet, on inondait l’arène longue de plus de 80 mètres !

Le Forum romain et mont Palatin

Cet ensemble architectural situé entre le Colisée et le Capitole abrite quelques pépites. Jules César, le jugeant trop petit en fait construire de nouveaux. Le forum devient alors un lieu à la gloire des empereurs avec ses temples. Avec la chute de l’Empire, il sert de carrière ! Empruntez la voie sacrée et rejoignez l’arc de Titus, le plus ancien arc de triomphe romain.

Autre emblème de Rome que le Panthéon où sont enterrés les grands hommes mais pas que.... Ce temple dédié aux divinités antiques s'enorgueillissait de posséder la plus grande coupole pendant l’Antiquité. Cette dernière reconstruite en béton a une particularité, laquelle ? Si vous vous dirigez vers le centre, vous remarquerez que le dallage en porphyre et granit est convexe. Le monument est à ciel ouvert et la pluie s’évacue ainsi plus facilement.

Non loin de là, vous vous arrêterez devant la fontaine de Trevi et vous serez transporté dans une scène mythique de la Dolche Vita. Anita Ekberg entre dans la fontaine et invite Marcello Mastroiani à s’y baigner. Ici s’exprime l’esprit baroque : les jeux d’eau, la fantaisie, les lumières... L’argent collecté- vous y jetez une pièce et vous reviendrez à Rome, soit un million d’euros par an, est reversé à l’association caritative Caritas- enfin presque toujours !

La Piazza Navona constitue un spot agréable à la tombée du jour. On peut y boire un Spritz à l’emplacement de ce qui fut autrefois un stade d’où sa forme oblongue. Ici encore le style baroque saute aux yeux. D’une part la place est bordée de maisons colorées: ocre, jaune, rose... D’autre part, elle est flanquée de fontaines. Vous reconnaîtrez Neptune et son char mais peut-être moins facilement les 4 fleuves à savoir le Nil, le Danube, le Gange et le Rio de la Plata !

Le Vatican, une ville dans la ville. Il serait prétentieux de résumer ce lieu c’est pourquoi je dirais qu’il s’agit du siège de cet état depuis 1929, qu’on y trouve aussi bien la Garde Suisse qu’une poste et qu’il recèle la Chapelle Sixtine avec son plafond réalisé par Michel Ange au XVème siècle. Y sont représentés la création et

le déluge et sur les murs latéraux vous pouvez admirer la vie de Jésus par Botticelli. Que signifie la fumée noire qui s’échappe de la cheminée de la chapelle ?

Si vous n’êtes pas amateur d’art, sachez que la coupole de la basilique saint Pierre de Rome offre une vue imprenable au terme de 500 marches, tout de même ! Pour la décorer on a fait appel à de grands noms dont Raphaël. Retenez la Pietà de Michel Ange qui montre Marie tenant dans ses bras Jésus mort et le baldaquin en bronze de Bernini.

Venise, la Sérénissime

Il faut les carnets de Taniguchi pour restituer la lumière qui baigne cette lagune...

Le Palais des Doges, un palais ducal situé à l’entrée du Grand Canal et visible depuis l’Adriatique. Magistrats en chef de la cité-état pendant la République (8e-18e siècle), ils assurent le bon fonctionnement de cette dernière. Le bâtiment à l’architecture gothique et Renaissance abrita autrefois des prisons au toit de plomb particulièrement irrespirables !

Le Pont des Soupirs doit son nom au chemin qu'empruntent les condamnés à mort depuis le Tribunal jusqu’à leur cellule dans la nouvelle prison. Imaginez un peu les clameurs de ces hommes qu’on a voulu étouffer. De style baroque, l’ouvrage devient grâce au poète anglais Byron un lieu romantique. Pour l’observer, prenez en gondole le Rio de la canonica et passez dessous.

La Basilique saint Marc et sa place. Pourquoi a-t-on érigé cette église au IXème siècle ? Pour abriter le corps de l’apôtre saint Marc. Le saviez-vous ? Ce furent 2 marins qui dérobèrent les reliques du saint à Alexandrie.Craignant d’être fouillés par les Sarrasins, ils les cachèrent dans des carcasses de porc ! Les mosaïques plus tardives sont inspirées par les cartons d’artistes du Tintoret ou du Titien.

Le pont du Rialto en forme de circonflexe. Il constitue le plus ancien des 4 ponts enjambant le Grand Canal. Lieu de marché aux légumes et aux poissons, cet ouvrage construit au XVIème siècle fut le centre économique de la cité. De nos jours, vous vous délectez d’un plateau de fruits de mer. Enfin, ici ont officié les tout premiers banquiers de l’histoire !

Ou bien vous opterez pour l’art contemporain et visiterez le Palais Grassi ou bien vous lui préférez les souffleries traditionnelles de Murano... J’avoue, pour ma part, avoir un petit faible pour le Guggenheim !

Pour aller plus loin...

LE GRAND TOUR

S’il fut initié par les Anglais au XVIe siècle, le Grand Tour ne tarda pas à séduire les élites européennes, les Russes et les Américains. Pendant les 2 siècles qui suivirent ils effectuent un voyage d’éducation qui, dans certains cas, s'est étalé sur 5 ans ! Le Grand Tour attire à la fois les enfants de bonne famille soucieux de parfaire leur éducation ou les futurs dirigeants cherchant à se tisser un réseau de relations à l’étranger. Néanmoins il est avant tout plébiscité par des écrivains célèbres tels que Goethe ou Dumas. De la même manière, certains peintres et architectes viennent apprendre à Rome le métier auprès de maîtres en vue. C’est à cette époque qu’est fondée l’Académie Française par le Cardinal Richelieu et son pendant, l’Académie de Peinture et Sculpture, par Mazarin. C’est dans ce contexte que voit le jour l’Académie de France à Rome. A la suite de la Révolution Française de nouveaux foyers artistiques émergent tels que Florence, Venise ou Naples. Sont également redécouverts des sites loin des villes tels que Herculanum et Pompéi. Ce regain d'intérêt pour l’Antiquité s’accompagne d’écrits. Ainsi le théoricien allemand Winckelmann revendique le modèle grec. Il faut dire que l’Europe était familière des peintres italiens car certains d’entre eux avaient séjourné en France. Le XIXème siècle est marqué, quant à lui, par la naissance des premiers récits de voyage. Parmi les artistes célèbres ayant réalisé le Grand Tour, retenons D'Alembert à l’origine avec Diderot de la première encyclopédie. Nous aurions tout aussi bien pu citer le peintre David, le chef de file du mouvement néo-gothique ou bien Stendhal, l’auteur du Rouge et le Noir. De la même manière, comment omettre Chateaubriand, Velazquez ou le poète Lamartine qui s’extasia devant Naples...