Logo Vialala

De Majorque à Ibiza : Découvrez le patrimoine artisanal des îles Baléares

Image principale de la page De Majorque à Ibiza : Découvrez le patrimoine artisanal des îles Baléares

Vous connaissez l’ikat majorquin, les menorquinas ou les produits issus du palmier ? Je vais vous présenter les dernières tendances de la création aux Baléares. De jeunes designers ont dépoussiéré les classiques tout en conservant le savoir-faire des artisans d’art. Le résultat est bluffant si bien que vous pourriez bien rapporter quelques objets originaux afin d’égayer votre appartement parisien. Rencontre avec les artisans locaux des plus belles îles d'Espagne.

Majorque

Miro affectionnait les siurelles, ces figurines et avec le temps elles sont devenues le symbole de l’île. A quoi ressemblent-elles ? Faites dans de l’argile blanche, elles sont chaulées puis parsemées de coups de pinceau vert et rouge. Elles représentent des animaux, des humains ou des bêtes fantastiques. Pourquoi les enfants se les arrachent-ils ? C’est qu’elles comprennent dans leur partie postérieure un sifflet !

Avec Tela de lenguas, je vous ai probablement définitivement perdu. A l’instar de l’ikat originaire d’Asie ou d’Amérique du Sud, ces toiles de coton ou lin prennent souvent une teinte indigo. Ce qui fait la valeur de cet ouvrage vient du fait que le fil est teinté à la main avant le tissage. Avec la Route de la Soie les français en importent. Où les acheter ? À Pollensa, Santa Maria del Cami et Loseta.

Concernant le verre soufflé, nous le devons à la famille Gordiola qui ouvrit l’atelier en 1719. Dans ces fours verriers sont réalisés à la main les objets de verre. Rendez-vous à 30 mn de Palma dans la commune d’Algaida pour visiter le Musée - atelier. La fabrication d’une pièce est une expérience mystique qu’il ne faut rater sous aucun prétexte.

Avez-vous entendu parler des Perles de Manacor ? Obtenues à partir de produits biologiques marins, elles prennent des tons ivoire, rose ou noir. Ces pierres artificielles, vous les retrouverez dans les bijouteries de la Carrer San Miquel à Palma. Faites alors confiance aux ateliers Majorica et Orquidea.

Par ailleurs, la vannerie est répandue à Majorque. A partir de la seule espèce de palmier autochtone d’Europe et d’Europe (Chamaerops humilis), voici des paniers (cenachos), des chapeaux, des cabas…Cet artisanat se nomme “obra de latra” et c’est à Artà et Capdepera que vous dénichez les plus beaux modèles.

Quant à la cordonnerie, le savoir-faire est introduit sur l’île dès le XIII siècle dans la commune de Llucmajor. Suite à la dévastation des vignes au XVIIIème siècle, les habitants des Baléares produisent des sandales qu’on appelle menorquinas. Si elles paraissent basiques, elles sont très appréciées par les enfants.

Ibiza

Dans les années 60 et 70, Ibiza attire les artistes et les hippies du monde entier à la recherche d’un retour à la nature. De nos jours, les hipsters les ont remplacés et ont installé des restaurants branchés sur le sable et même un cabaret sur l’eau. Cependant l’ambiance reste détendue. Il n’est pas rare d’entendre jouer du djembé au coucher du soleil sur une plage.

Parmi les collines verdoyantes du centre de l’île se dresse l’adorable village de San Carlos. Il abrite le hippie marketde Las Dalies. Vous déambulez de préférence à la nuit tombante entre les 200 stands illuminés des textiles, des objets en bois, de la céramique ou de la joaillerie. Le plus agréable est de s’y rendre à la nuit tombante car les échoppes s’illuminent et vous en profitez pour boire un vermouth !

Une autre alternative est de rejoindre Punta Arabi et son marché hippie Es Canar ouvert entre mai et septembre. Vous y dénichez des vêtements Adlib c'est-à-dire en matériaux artisanaux, brodés et comportant des dentelles. Par conséquent, si vous cherchez une tunique ou une chemise en lin de style casual, vous aurez l’embarras du choix !